prix  de  poésie  du  monde  français  et  francophone
accueil

actualité

Membres du jury

Lauréats

courte histoire du prix

Guillaume Apollinaire

contact
Le Prix Apollinaire a été attribué 9 fois à des poètes pour l'ensemble de leur œuvre : Paul Gilson, Pierre Seghers, Marcel Béalu, Vincent Monteiro, Luc Estang, Léopold Sédar Senghor, Jean-Claude Renard, Yves Martin et Claude Roy.
75 lauréats sur 72 années, dont quatre années sans désignation et 6 années avec deux lauréats.

Il a été attribué 9 fois à des recueils publiés aux Éditions Seghers, 6 fois chez Flammarion, 4 fois chez Gallimard, 3 fois chez Cheyne…
Années 2010

2017 :
2016 :
2015 : Liliane Wouters pour l'ensemble de son œuvre
2014 : Aksinia Mihaylova pour Ciel à perdre, Gallimard

2013 : Frédéric Jacques Temple pour l'esemble de son oeuvre
2012 : Valérie Rouzeau pour Vrouz, La Table ronde
2011 : Jean-Claude Pirotte pour Cette âme perdue, Le Castor Astral et Autres Séjours, Le Temps qu'il fait
2010 : Jean-Marie Barnaud pour Fragments d'un corps incertain, Cheyne éditeur

Années 2000
2009 : Jacques Ancet pour L'identité obscure, Lettres Vives
2008 : Alain Borer pour Icare & I don’t, Seuil
2007 : Linda Maria Baros pour La Maison en lames de rasoir, Cheyne éditeur
2006 : Jean-Baptiste Para pour La Faim des ombres, Obsidiane
2005 : Bernard Chambaz pour Été, Flammarion
2004 : Jacques Darras pour Vous n'avez pas le vertige, L'arbalète/Gallimard
2003 : François Montmaneix pour Les rôles invisibles, Le Cherche midi
2002 : Claude Adelen pour Soleil en mémoire, Dumerchez
2001 : Alain Lance pour Temps criblé, Obsidiane/Le temps qu'il fait
2000 : Alain Jouffroy pour C'est aujourd'hui toujours, Gallimard

Années 1990
1999 : Claude Mourthé pour Dit plus bas, Le Castor Astral
1998 : Anise Koltz pour Le Mur du son, Éditions Phi
1997 : Richard Rognet pour Lutteur sans triomphe, l'Estocade
1996 : Patrice Delbourg pour L'Ampleur du désastre, Le Cherche midi
1995 : Claude Roy pour l'ensemble de son œuvre
1994 : Jean-Pierre Siméon pour Le Sentiment du monde, Cheyne éditeur
1993 : René Depestre pour Anthologie personnelle, Actes Sud
1992 : François de Cornière pour Tout cela, Le dé bleu/ Écrits des Forges/L'Arbre à paroles
1991 : Yves Martin pour La Mort est méconnaissable, Table-rase/Écrits des Forges
1990 : Jacques Gaucheron pour Entre mon ombre et la lumière, Messidor

Années 1980
1989 : Philippe Delaveau pour Eucharis, Gallimard
1988 : James Sacré pour Une Fin d'après-midi à Marrakech, Ryôan-ji
1987 : Yves Broussard pour Nourrir le feu, Sud-Poésie
1986 : Claude-Michel Cluny pour Asymétries, La Différence
1985 : Jean-Vincent Verdonnet pour Ce qui demeure, Rougerie
1984 : Pierrette Micheloud pour Les Mots, la pierre, Éditions de la Braconnière
1983 : Pierre Gabriel pour La Seconde porte, Rougerie
1982 : Jean Orizet pour Le Voyageur absent, Grasset
1981 : Gaston Miron pour L'Homme rapaillé, Maspéro
1980 : Jean Mambrino pour L'Oiseau-Cœur, Stock
1980 : Vénus Khoury-Ghata pour Les Ombres et leurs cris, Belfond

Années 1970
1979 : Jean Laugier pour Rituel pour une ode, Caractères
1978 : Jean-Claude Renard pour l'ensemble de son œuvre
1977 : Édouard J. Maunick pour Ensoleillé vif, St Germain des Prés
1976 : Bernard Noël pour Les Trois cases du « Je », Flammarion
1975 : Charles Le Quintrec pour Jeunesse de Dieu, Albin Michel
1974 : Léopold Sédar Senghor pour l'ensemble de son œuvre
1973 : Marc Alyn pour Infini au-delà, Flammarion
1972 : Serge Michenaud pour Scorpion Orphée, Éditions Guy Chambelland
1971 : Gaston Bonheur pour Chemin privé, Flammarion
1970 : Pierre Dalle Nogare pour Corps imaginaire, Flammarion

Années 1960
1969 : Albert Fabre pour La Lumière est nommée, Seghers
1968 : Luc Estang pour l'ensemble de son œuvre
1967 : Lorand Gaspar pour Le Quatrième état de la matière, Flammarion
1966 : Catherine Tolstoï pour Ce que savait la rose, Seghers
1965 : Robert Lorho (pseudonyme : Lionel Ray) pour Légendaire, Seghers
1964 : Jean Desmeuzes pour Ballade en Sol majeur, Millas-Martin
1963 : Jean Bancal pour Le Chemin des hommes, Silvaire
1962 : Jeanne Kieffer pour Cette Sauvage lumière, Gallimard
1961 : Jean Breton pour Chair et soleil, La Table Ronde
1960 : Marcel Béalu pour l'ensemble de leur œuvre
1960 : Vincent Monteiro pour l'ensemble de leur œuvre

Années 1950
1959 : Pierre Seghers pour l'ensemble de son œuvre
1959 : Luc Bérimont pour L'Herbe à tonnerre, Seghers
1958 : Jean Rousselot pour L'Agrégation du temps, Seghers
1957 : Jacques Baron pour Les Quatre temps, Seghers
1957 : Gilbert Trolliet pour La Colline, Seghers
1956 : Robert Sabatier pour Les Fêtes solaires, Albin Michel
1955 : André de Richaud pour Le Droit d'asile, Seghers
1954 : Jean Malrieu pour Préface à l'amour, Cahiers du Sud
1953 : Armand Lanoux pour Colporteur, Seghers
1952 : Alain Bosquet pour Langue morte, Sagittaire
1951 : Paul Gilson pour l'ensemble de son œuvre
1950 : Paul Chaulot pour D'autres terres, Îles de Lérins

Années 1940
1949 : pas de désignation
1948 : Jean L'Anselme pour Le Tambour de ville, LEC, éd. Contemporaines
1948 : Rouben Mélik pour Passeur d'horizon, Îles de Lérins
1947 : Hervé Bazin pour Jour, Îles de Lérins
1944 -1945 -1946 : pas de désignation
1943 : Yves Salgues pour Le Chant de Nathanael, Profils Litt. Fr.
1942 : Roger Bellion pour Les Faubourgs du ciel, Profils Litt. Fr.
1941 : Just Calveyrach pour Guyane, Îles de Lérins
Prix Guillaume Apollinaire
Lauréats
Paris, France

.